Réseau des jardins partagés d'Auvergne-Rhône-Alpes
Accueil > Ressources > LIVRES - De nouvelles ressources dans la bibliothèque du PASSE-Jardins (...)

LIVRES - De nouvelles ressources dans la bibliothèque du PASSE-Jardins !

Le centre de ressource s’enrichit de nouvelles références !

Découvrez :

Et le monde devint silencieux, de Stéphane Foucart

Paru aux éditions Le Seuil en 2019.

Comment l’industrie des pesticides a orchestré le plus grand désastre écologique du début du XXIe siècle.
 
Souvenez-vous de la route des vacances. Il y a seulement vingt-cinq ans, il était impossible de traverser le pays en voiture sans s’arrêter pour éclaircir le pare-brise où des myriades d’insectes s’écrasaient. Cette vie bourdonnante s’est comme évaporée.
Depuis le début des années 2000, les géants de l’agrochimie ont installé l’idée que la disparition des insectes était une énigme. Cette conjonction mystérieuse serait due à de multiples facteurs, tous mis sur un pied d’égalité : destruction des habitats, maladies, espèces invasives, éclairage nocturne, mauvaises pratiques apicoles, changement climatique…
En réalité, la cause dominante de ce désastre est l’usage massif des pesticides néonicotinoïdes. Depuis leur introduction dans les années 1990, les trois quarts de la quantité d’insectes volants ont disparu des campagnes d’Europe occidentale.
Ce livre montre comment les firmes agrochimiques ont rendu possible cette catastrophe, en truquant le débat public par l’instrumentalisation de la science, de la réglementation et de l’expertise. Voici le récit complet et précis de l’enchaînement de ces manipulations, les raisons de ce scandale.

Stéphane Foucart est journaliste au Monde, où il couvre les sciences de l’environnement. Il a été lauréat en 2018, avec Stéphane Horel, de l’European Press Prize, catégorie « investigation ».

La Folle histoire des plantes, de Sandrine Bouchet et Matthieu Ferrand

Paru aux éditions Terre Vivante en 2019

Pour échapper à une mort certaine dans l’assiette de Guy le jardinier, Azade, la tomate, bien aidée d’Églantine, la jeune voisine végétarienne, propose à Guy de lui raconter des histoires de plantes. Le plus longtemps elle le tiendra en haleine, le plus longtemps elle sauvera sa peau...
Cette série documentaire dessinée va vous parler de botanique, jardinage, permaculture, histoire, mais aussi de science, économie, art, cuisine…
 
Si vous y croisez une tomate qui parle, tout est normal !

Quand elle n’a pas les mains pleines de terre de son jardin, Sandrine Boucher est journaliste. Et vice versa.

Matthieu Ferrand a traité les plantes en latin dès son enfance. Il dessine, peint, enseigne et aime la bonne cuisine.

Ensemble, ils ont notamment publié Le retour de la Monstrueuse de Lyon, où tout a commencé.

Biodiveristé, Le retour de la monstrueuse de Lyon, de Sandrine Bouchet et Matthieu Ferrand

Paru dans la revue Les rues de Lyon n°22 en octobre 2016, éditions L’Épicerie séquentielle

Connaissez-vous la tradition des maraichers lyonnais et les merveilleux fruits et légumes qu’ils avaient l’habitude de produire ? Cette tradition oubliée est pourtant sur le point de revenir dans nos campagnes.

Le Crime est presque parfait, de Fabrice Nicolino

Paru aux éditions Les Liens qui libèrent en 2019

Imaginez. Vous vivez dans un pays démocratique, bardé d’institutions et d’organismes de protection, et voilà que vous apprenez l’existence des SDHI. Des pesticides qui entendent trucider champignons et moisissures dans les récoltes. Sans que vous l’ayez su, ils sont partout : sur 80% des surfaces de blé, sur l’orge, les arbres fruitiers, les tomates, les semences, les pommes de terre, les terrains de foot et de sport, les golfs.
 
Vous vous renseignez un peu, et vous découvrez que des scientifiques de réputation mondiale ont prévenu dès octobre 2017 les autorités. Pour eux, le danger est immense, car les SDHI sont des inhibiteurs de la respi­ration cellulaire de tous les êtres vivants – la SDH étant une enzyme participant à cette respiration. Et donc aussi à celle des humains, comme le démontrent des études en laboratoire. Or les atteintes à la SDH, chez nous, mènent à des maladies neurologiques épouvantables, et des cancers.
 
Vous êtes naïf, vous croyez dans les valeurs sacrées de la République, et vous êtes sûr que les agences de protection vont régler l’affaire en trois semaines. Tout au contraire, un silence de six mois s’installe, suivi d’une bouffonnerie d’expertise. Bouffonnerie, car les jeux sont faits d’avance : il faut en réalité sauver les SDHI et jurer qu’ils ne posent aucun problème de santé publique.
 
Vous êtes naïf, mais pas à ce point-là, et vous décidez de lire ce livre pour comprendre. Vous y apprendrez tout ce qu’on peut savoir d’un dos­sier incroyable, qui montre comme jamais que le lobby des pesticides est installé en profondeur dans l’appareil d’Etat français. Et comme vous êtes ouvert aux révélations, vous convenez avec l’auteur que quelque chose est décidément pourri au royaume de l’agriculture industrielle. Et vous concluez tout seul avec ce seul mot encore disponible, celui de révolte. Oui, un seul mot : révolte.

Fabrice Nicolino est journaliste. Cofondateur du mouvement Nous voulons des coquelicots, il est notamment l’auteur de l’ouvrage éponyme, de Ce qui compte vraiment et de Un empoisonnement universel aux éditions Les Liens qui libèrent.

Et un nouveau mémoire :

Les différentes formes professionnelles de l’agriculture urbaine : Qu’impliquent-elles dans le fonctionnement des projets ?, De Bastien Massias

Soutenu en 2019

L’agriculture urbaine est un secteur prometteur pour répondre aux enjeux de nos sociétés. Cependant, la diversité de ses formes professionnelles en complique la définition : les projets peuvent être bénévoles ou professionnels, collectifs ou individuels, privés ou publics, high-tech ou low-tech, ou bien souvent une hybridation complexe de tout cela. Ce document tente de clarifier et de catégoriser les différentes agricultures urbaines selon leur structuration professionnelle, afin de comprendre ce qu’elles impliquent sur le fonctionnement des projets. Une typologie originale nous permettra d’affiner notre regard sur leurs différentes formes, leurs modèles financiers, leurs gouvernances, etc. Un acteur représentatif de chaque catégorie sera interrogé, nous permettant d’étudier plus en profondeur un cas concret pour chacune des formes professionnelles. Tous les acteurs interrogés sont présents sur la Métropole du Grand Lyon.
Enfin, nous amorcerons une discussion autour de la méthode et des résultats.

Mots-clés : Agriculture urbaine, formes professionnelles, fonctionnement

Source : Le PASSE-Jardins

Le centre de ressource et l’espace documentaire sont ouverts à toutes personnes adhérant au PASSE-Jardins ! Vous pouvez venir y consulter des articles, des revues, des ouvrages, des films, mais aussi emprunter.


Partager des ressources

Vous avez mené à bien des expériences d’aménagement de jardin, des ateliers, lu un livre ou un article intéressant, vu un film qui mérite d’être conseillé ...
N’hésitez pas à partager avec le réseau en nous retournant par mail le document ci joint

Adhérer au passe-jardins ?

C’est facile ! Retournez-nous le document ci-joint ou réglez directement en ligne ici
Merci !

Le PASSE-JARDINS

131 rue Challemel Lacour - 69008 Lyon
Tél : 04 78 00 22 59
Courriel : contact[at]lepassejardins.fr

- Pour nous trouver

Pour recevoir la Newsletter

* champ requis

Adhérer au passe-jardins ?

C’est facile ! Retournez-nous le document ci-joint ou réglez directement en ligne ici
Merci !

| |  RSS 2.0 | Mentions Légales